Homme maure sur les dunes mauritaniennes

Sécurité en Mauritanie

L’Adrar, une région oubliée depuis 2007

Depuis 1996, Le plateau de l’Adrar en Mauritanie connaît un succès touristique sans précédent. D’octobre à avril, Point Afrique affrète un vol hebdomadaire direct pour Atar, ville saharienne noyée sous les dunes. Voyageurs du Monde, La Balaguère, Terres d’Aventure, Nomade Aventure, Allibert Trekking et Point Afrique Voyages rivalisent de créativité pour offrir chaque saison des séjours à pied, en chameau, à vélo ou en 4×4.

50 000 voyageurs en 2006! Avec une conséquence immédiatement mesurable: selon une étude du P.N.U.D, le taux de prévalence de la pauvreté, qui atteignait 50% en 1996 dans l’Adrar, était tombé cinq ans plus tard à 24%.

Par ailleurs, le monde associatif et les ONG contribuent à un maillage solidaire et collaboratif avec les populations locales. Les avions du Point Afrique transportent à la fois des voyageurs mais surtout du matériel et des fournitures pour favoriser le développement sur place initié par les associations. La dynamique est lancée et elle perdurera jusqu’en 2007.

Minibus de Mauritanides Voyages

Aleg, fin 2007

L’attaque d’un groupe de voyageurs à Aleg, en Mauritanie, sonne le glas de la destination.

Le développement des exactions d’AQMI sur le sol algérien et ses débordements sur les territoires du Niger, du Mali, de la Mauritanie, de la Tunisie et de la Libye mettent un point final au tourisme saharien.

2014 : Première relance des vols vers Atar

Janvier 2014: Le Festival des villes anciennes, organisé chaque année par le ministère mauritanien de la Culture, sera l’excuse pour un retour en fanfare en Mauritanie des voyageurs français.
Classées par l’Unesco au patrimoine mondial de l’Humanité, Oualata, Tichitt, Chinguetti et Ouadane se relayent et s’égayent tour à tour pour accueillir les festivités et les visiteurs curieux, à la recherche de l’ambiance des caravanes d’autrefois.

A cette occasion, le gouvernement mauritanien se rapproche de la coopérative du Point-Afrique pour mettre en place une série de vols spéciaux entre Paris et Néma. Pas moins de 200 voyageurs et journalistes débarquent à l’aéroport de Néma où une ribambelle de 4×4 attendent sagement pour effectuer le transfert jusqu’à Oualata, la ville aux fresques murales.

Le succès étant au rendez-vous, Maurice Freund s’engage à revenir pour une nouvelle série de vols du 16 février au 16 mars 2014 puis une relance en octobre prochain.
– “Nous revenons !”
– “Nous sommes fiers après ces mois d’absence de revenir dans ce pays en répondant à l’appel pressant de nos amis maures. Nous ne les laisserons pas tomber…”

Les TO s’activent pour re-programmer leurs circuits laissés à l’abandon depuis plusieurs années, les prestataires mauritaniens recrutent leurs chameliers, cuisiniers, chauffeurs et le Point-Afrique boucle ses négociations de droits de trafic et d’affrètement de vols.

22 septembre 2014: Le guide de haute montagne, Hervé Pierre Gourdel, est enlevé avec 5 autres randonneurs dans le Massif du Djurdjura au Nord de Algérie. Revendiqué par l’AQMI, cet événement rencontra une fin tragique avec l’assassinat d’Hervé Gourdel.

Bien qu’indépendant de la situation en Mauritanie, l’acte barbare commis en Algérie éteindra la flamme de l’espoir d’une relance touristique en Mauritanie. La peur des voyageurs et/ou celle de leurs proches rendra tous les pays musulmans infréquentables. L’onde de choc est immédiate, les défections auprès des voyageurs, des voyagistes et des associations s’enchaînent.

2017 : Deuxième relance des vols vers Atar

L’arrivée au pouvoir du Général Ould Abdelaziz depuis 2008 a marqué un virage important  pour la Mauritanie en prenant des mesures drastiques pour sécuriser son territoire La Mauritanie figure parmi les pays du Sahel les plus actifs et efficaces dans la lutte contre le terrorisme.
Dotée de moyens importants, l’armée mauritanienne, dirigée par le chef d’état Major Mohamed Ould Ghazouani, observent des résultats notables sur le terrain. (Voir article du magazine Jeune Afrique | nov. 2017)

Conjointement à ce changement, la coopérative Point-Afrique, supportée par le Général du cadre de réserve Marc Foucaud (opérations Serval et Barkhane), place toute son énergie dans la ré-ouverture du tourisme dans l’Adrar mauritanien.
Maurice Freund multiplie les contacts entre le Quai d’Orsay, les autorités mauritaniennes, les partenaires locaux et les voyagistes français afin de garantir une relance sécuritaire.

Rencontre officielle avec les autorités mauritaniennes et Maurice Freund
Rencontre officielle avec les autorités mauritaniennes et Maurice Freund

Le tourisme comme arme pour la paix
Maurice Freund:
– « La configuration géographique de l’Adrar mauritanien a été soigneusement étudiée. Les procédures d’intervention rapide de la gendarmerie permettent de sécuriser la zone touristique. La population locale, à l’inverse des pays voisins, coopère avec les autorités et assure une veille sur la circulation de tout étranger. »
– « Oui, le tourisme comme arme pour la paix est plus que jamais une réalité. Demain, si nous levons le pied, toutes ces régions se radicaliseront et deviendront le lit d’un terrorisme que nous ne saurons plus endiguer. »

Modification de la carte de la Mauritanie par le MAELe 21 mars 2017, les sollicitations incessantes de Maurice Freund, appuyées par le Général Marc Foucaud et Jean-Marie Bockel (ancien ministre et ami de Maurice) auprès du Ministère des Affaires étrangères portent enfin leur fruit : la carte de la Mauritanie est révisée ainsi que la page des recommandations du site Conseils aux voyageurs. Ouadane et Chinguetti sont dégagées de la zone rouge et se colorent aujourd’hui d’une nuance orange.
Cette nouvelle teinte représente la reprise des contrats d’assurance pour les voyagistes, dernier frein de la relance touristique en Mauritanie.

Juin 2017, le PDG de Terre d’Aventure, Lionel Habasque, retourne en Mauritanie et annonce le reprise de l’activité du Groupe VDM (Voyageurs du monde) dans l’Adrar mauritanien.

Point-Afrique Voyages et le gouvernement mauritanien collaborent de nouveau pour la reprise d’une série de vols vers Atar.
ASL Airlines (anciennement Europe Airpost) accepte de mettre à la disposition du Point-Afrique ses avions pour opérer les vols Paris/Atar/Paris à partir du 24 décembre 2017.

Parrallèlement, depuis le 6 novembre 2017, le PNUD finance une formation sur la sécurité, dispensée par l’armée mauritanienne aux guides locaux. Les agences réceptives mauritaniennes formées seront ainsi titulaires d’un agrément pour opérer des circuits dans l’Adrar mauritanien.

Les astres s’alignent, le premier vol du 24 décembre affiche déjà complet. C’est maintenant au tour des voyageurs d’écrire la suite de l’histoire.

You Might Also Like

3 thoughts on “Sécurité en Mauritanie

  1. Bonjour.
    Je vois avec émotions le message de Maurice Freund. Je trouve cela magnifique.
    J’ai voyagé 5 ou 6 fois avec Point Afrique(Algérie 3 fois, Mali,Burkina,et Mauritanie)
    Voyages inoubliables:rencontres des Touaregs, découvertes d’autres cultures avec l’esprit Point Afrique:simplicité , authenticité.
    Les événements m’ont moi aussi éloigné de l’Afrique, à mon grand regret.
    Je vois sur les photos qu’Ahmed semble en plein forme.Que de souvenirs de la semaine passée avec lui. Sa gentillesse, ses contes écoutés sur la cime d’une dune « l’home remit ses chaussures et repris son chemin… », notre rencontre à Bidon(transmettez lui mon bon souvenir).Je ne peux que souhaiter une réussite à ce projet qui j’en suis certain ne sera pas le dernier.
    Il y a 8 ans j’ai promis à mes premiers petits enfants que je les conduirai dans le désert…Inch’Allah
    Tous mes voeux Monsieur Freund et mille fois « merci pour tout ce que vous avez fait pour l’Afrique »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *